Poutine : la plupart des pays admettent la responsabilité de Tbilissi (Géorgie)

Publié le par BobGratton

Source : Ria Novosti
12:07 - 12/ 08/ 2009
    
MOSCOU, 12 août - RIA Novosti. Presque toute la communauté internationale a reconnu que le conflit d'août 2008 avait été provoqué par les autorités géorgiennes, a déclaré le premier ministre russe Vladimir Poutine dans une interview aux journalistes abkhaz à la veille de sa visite à Soukhoumi.

"Vous rappelez-vous comment les événements se sont déroulés l'année dernière? Il était pratiquement impossible de trouver un seul mot de vérité dans les émissions des chaînes de télévision mondiales, dans les médias. Depuis, toute la communauté internationale, ou peu s'en faut, a reconnu (...) que l'agression avait été déclenchée par les dirigeants géorgiens", a constaté le chef du gouvernement russe.

D'après lui, le comportement de la Russie dans les conflits osséto-géorgien et abkhazo-géorgien a été pondérée.

"Nous avons toujours respecté l'un des principes fondamentaux du droit international: l'intégrité territoriale des Etats. Or, pour conserver son intégrité territoriale après la chute de l'Union soviétique, la Géorgie aurait dû prendre une attitude respectueuse envers les peuples abkhaz et sud-ossète. C'est précisément ce que les dirigeants géorgiens ont oublié de faire", a estimé M.Poutine.

Après l'attaque des troupes géorgiennes contre Tskhinvali, Moscou ne pouvait pas abandonner l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie à leur sort, a-t-il affirmé, ajoutant que la Russie "avait pris la seule décision juste: défendre les peuples abkhaz et sud-ossète et reconnaître l'indépendance de ces républiques".

Source : Ria Novosti


Article(s) lié(s) : Un an après l’agression géorgienne

Publié dans SIONISME

Commenter cet article