Les coups montés et fausses affaires antisémites

Rappelons tout d'abord le le rapport annuel sur « La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie », remis au Premier ministre le 1er avril 2009 par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH).


Ce rapport contient un sondage exclusif dont on entendra sans doute bien peu parler. Il ressort de celui-ci que seulement 5 % des Français se considèrent comme racistes et que seulement 2 % estiment que notre pays connaît un problème d’antisémitisme (en comparaison 6 % d’entre eux estiment qu’un racisme anti-Français – comprendre sans doute anti-Blancs – est à l’œuvre dans notre société) !

Sources et détail :

http://www.voxnr.com/cc/a_la_une/EkukkZElyZpLncvEeV.shtml

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090501163712AA52P7o
 
 
Le jeu du sionisme est d'entretenir
la culpabilité et le chantage à l'antisémitisme, mais comment faire s'il n'y a pas d'antisémitisme comme l'indique ce rapport officiel ?

Le créer artificiellement avec des coups montés pour entretenir la culpabilité ? Avec des opérations indignes, comme dit Raymond Barre ?
Notons que tous les coups montés ne sont pas encore dénonçables ou dénoncés.

Pour les coups montés non dénonçables... se référer à la documentation qu'on trouve sur internet dans des zones plus libres d'expression que la france et l'europe. On trouve aujourd'hui des sites de mieux en mieux documentés et exposant très clairement les désinformations officielles.

Nous allons nous intéresser aux coups montés dénoncables et dénoncés, et on remarquera que le scénario est toujours le même :
1 - La meute médiatique hurle à l'antisémitisme,
2 - Lorsque l'enquète de police aboutit pour réveler le coup monté, il y a un démenti timide qui passe inaperçu.
 
 
 
SOMMAIRE

Appels anonymes signalant des départs de feu dans une dizaine d'écoles
Alex Moise s'envoie des messages antisémites
La fausse aggression du Rer D
Un rabbin se mutile pour faire croire ç une aggression antisémite
Rue petit dans le 19ème : « l’agression antisémite » a été commise par des juifs
Le coup monté de la profanation du cimetierre de Carpentras
Faux attentat d'une synagogue à Caracas pour discréditer Chavez
L'attentat de la rue Copernic, le témoignage de Raymond Barre
Faux incendie d'un centre social juif
 


Appels anonymes signalant des départs de feu dans une dizaine d'écoles

Cette affaire remonte a fin juin 2009, mais la vidéo avait été supprimée de dailymotion.
La vidéo est de nouveau en ligne sur dailymotion (merci à
SAMY-59RBX), et je l'ai aussi mise sur daimolytion.

Ecoutez les commentaires :
"...les menaces elles ont toujours existé, elles existeront toujours de toutes façons...pourquoi ? on ne sait pas ! ...on est sur la défensive depuis tout le temps...pourquoi s'attaquer à des lieux scolarisés, des enfants..."

Effectivement, pourquoi s'attaquer à des enfants ?
Il faudra poser la question aux israéliens quand ils bombardent les écoles de l'ONU.

Bon, alors, qui est le responsable de cette nouvelle affaire ?
La réponse dans la vidéo à 1:19 : un professeur, juif, agé de 58 ans qui se venge !
 

Vidéo reportage de cette affaire (lien alternatif daimolytion ici)

Encore censuré sur dailymotion--> j'ai mis celle de daimolytion
Dailymotion out => Wat TV (sept 2009)
 
  
 
 
Alex Moise s'envoie des messages antisémites

Mai 2004, Alex Moïse, pourfendeur de Dieudonné, sioniste patenté, ancien membre de la direction du Likoud pendant 20 ans s'envoie lui meme des messages antisémites selon les résultats de l'enquète de police (à la fin de la vidéo)...
 
 
 
 
La fausse aggression du Rer D

Le vendredi 9 juillet 2004, Marie L., une jeune femme de 23 ans se présente pour porter plainte, au commissariat d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Elle affirme avoir été victime dans la matinée d’une agression à caractère antisémite, dans la ligne D du RER, entre Louvres et Sarcelles, alors qu’elle voyageait avec son bébé...

Première partie de la vidéo : la meute médiatique hurle à l'antisémitisme...
Deuxième partie, aller en 4:55 pour avoir la vérité... c'est un coup monté, un gros bobard de plus.
 
 
 
Un rabbin se mutile pour faire croire à une aggression antisémite

Le 3 janvier 2003, le rabbin Fahri se mutile dans sa synagogue au 23 rue Piéton dans le 11ème arrondissement pour faire croire à un acte antisémite...

Même scénario :
1 - hurlement de la meute médiatique,
2 - en 3:16 de la vidéo, l'enquète de police et la vérité : encore un énorme bobard.


 
 
  Rue petit dans le 19ème : « l’agression antisémite » a été commise par des juifs

Le 21 juin 2008, agression d'un jeune de 17 ans près du square de la rue petit dans le 19ème arrondissement de Paris

Le maire de Paris Bertrand Delanoë, la ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie évoquaient des « actes inqualifiables ». Malheureusement, Le Canard enchaîné daté du 17 septembre 2008 dernier donne des extraits des procès-verbaux de l’enquête policière :
« C’est une histoire de baston, un bataille de cours de récréation » (…) « Les jeunes interpellés sont d’ailleurs juifs eux-mêmes » (…) « L’un deux avait une kippa lui appartenant dans ses affaires »

Lire la suite...

Source : Mécanopolis
 
 
 
Le coup monté de la profanation du cimetierre de Carpentras

Au matin du 10 mai 1990, on découvre que le cimetière juif de Carpentras a été profané.
Tapage médiatique comme à l'habitude, défilés monstres...

Mais la vérité finit toujours par ressurgir
Yves Bertrand dénonce le coup monté de Mittérand et de son entourage sioniste (Fabius, Lang...) pour discréditer le front national.

Deux mois plus tard, en juillet 1990, avec cette (fausse) montée de l'antisémitisme, les sionistes arrivent à faire passer en douce la loi Gayssot qui interdit aux historiens comme Faurisson de s'exprimer sur l'histoire. C'est ce qu'ils cherchaient pour faire taire les historiens et les opposants, comme au temps de l'inquisition, les historiens n'ont plus le droit de dire que la terre est ronde, quelques soient les preuves apportées.

Lire l'article de libertéinternets

 
Vidéo de l'affaire et du FN demandant des excuses pour ce coup monté indigne.
 

 
 
 
Faux attentat d'une synagogue à Caracas pour discréditer Chavez

Venezuela : le garde du corps d’un rabbin a organisé le saccage d’une synagogue.
geostratégies.com - Dêpèches :: Mardi, 10 février 2009

Le ministre de la justice du Vénézuela, Tarek El Aissami, a annoncé lundi soir que c’est l’ancien garde du corps du rabbin de Caracas qui a organisé la profanation de la synagogue « Tiféret Israël », avec la complicité du gardien de service qui a laissé les hommes pénétrer dans le bâtiment.

Avec l’aide du service d’ordre, les câbles d’électricité de la principale synagogue de Caracas avaient été coupés et l’alarme désactivée pour permettre aux vandales juifs de perpétrer leur forfait, le 30 janvier dernier, à l’intérieur du lieu de culte.

Les actes de vandalisme, les inscriptions antisémites sur les murs, tout comme le vol du fichier informatique des membres de la communauté, abondamment présentés par les medias comme des actes « antisémites»  sont donc le fait des dirigeants de la synagogue.

 
Source : geostratégies.com 

  
 
L'attentat de la rue Copernic, le témoignage de Raymond Barre

L'attentat de la rue Copernic a été perpétré le vendredi 3 octobre 1980, à un moment ou tous les fidèles sont réunis à l'intérieur de la synagogue car c'est soir du chabbat et les fidèles célébrent la fête de Sim'hat Torah. L'attentat à lieu à l'extérieur, provoquant la mort de trois passants non juifs.

Raymond Barre témoigne de cet événement, le journaliste essaie d'influencer ses déclarations en vain.
Bravo Raymond Barre ! A voir absolumment, je cite ses propos :
"Le lobby juif est capable de monter des opérations qui sont indignes".
 

 
 
 
Faux incendie d'un centre social juif

Le 21 Aout 2004, Rue Popincourt - Paris XI,

Dix jours après l'incendie du centre social juif de la rue Popincourt (XIe arrondissement) à Paris, Raphaël Benmoha, un homme de confession juive âgé de 52 ans, a été mis en examen mercredi soir par un juge d'instruction parisien et écroué pour avoir mis le feu à l'immeuble.

Sources :
http://www.humanite.presse.fr
http://www.alterinfo.net