Le scandale des abattoirs rituels cacher

Publié le par BobGratton

Source : lepost.fr - 29/08/09

L'association L214 a rendu publique une "enquête" menée caméra cachée dans l'abattoir Charal de Metz. La vidéo a été tournée en caméra cachée, par un faux ouvrier d'abattage, embauché à l'abattoir Charal de Metz, pendant plusieurs semaines, en septembre 2008. L'association dénonce des manquements aux réglementations en vigueur. Et affirme qu'elle va déposer plainte pour cruauté envers les animaux.

Quelques extraits :

Que répondez-vous à L214 qui dénonce des mauvais traitements, tant dans l'abattage standard que rituel?
"La vidéo mélange les deux, c'est assez bien fait d'ailleurs... Il y a une distinction: dans l'abattage standard, l'animal est étourdi puis suspendu et saigné. Dans l'abattage rituel, halal ou cacher, les animaux doivent être conscients lors de la saignée."
...
On vous reproche aussi de ne pas immobiliser les animaux assez longtemps, les laissant agoniser suspendus après leur saignée
"Il s'agit d'abattage rituel, halal ou cacher qui exige que les bêtes soient conscientes lors de la saignée. Nos experts ont regardé les images et le temps d'immobilisation est suffisant, de l'ordre de 40-50 secondes à une minute. Cela correspond à la réglementation."
...

Comprenez-vous que le manque de transparence de Charal nécessite de tourner en caméra cachée comme l'a fait L214?
"Non. Ou alors il n'y a plus de limite à rien. Internet permet des choses fantastiques mais imaginez que vos enfants puissent voir ces images..."

Source : lepost.fr
Association L214


La dernière réponse est assez ignoble : on veut bien profiter d'un crime mais pas voir le crime, c'est le nègre de Surinam de Voltaire.
L'ignoble personnage a-t-il peur que les enfants soient choqués avec tout ce qu'ils voient déjà à la télé ?
Pas du tout ! Il a simplement peur pour son petit commerce monstrueux de chair imprégnée de souffrance.

Selon une étude du juriste Sami Aldeeb effectuée en 2001 à la demande de l'Office fédéral vétérinaire suisse, et qui s'appuie sur plusieurs avis religieux, aucun texte de la Tora, du Talmud, du Coran ou de la Sunna n'impose pourtant que les bêtes abattues soient conscientes au moment de leur mort.
Source : http://www.temoignagechretien.fr/journal/article.php?num=3174&categ=Croire


L’étourdissement accepté dans certains pays

Au sein de l’Union européenne, seule la Suède a pris des dispositions réglementaires pour rendre obligatoire l’étourdissement des animaux avant leur abattage (rituel y compris). En Angleterre, si rien n’est stipulé par la loi, on estime à 90 % la part de viande halal provenant d’animaux étourdis avant leur saignée (la communauté musulmane ayant accepté ce principe).

En Europe toujours, mais hors pays membres de l’Union, la Norvège et la Suisse interdisent l’abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable.

Enfin, la Nouvelle-Zélande et l’Australie (gros exportateurs de viande vers les pays du Moyen-Orient) pratiquent l’électronarcose avant l’abattage.
Source : http://dedieauxanimauxquinonpaseudechance.over-blog.com/article-1568675-6.html

Et citons aussi l'allemagne de 1933 qui avait interdit les abattages rituels cruels et promulgué des lois pour la protection des animaux qui restent à ce jour inégalées, même le sioniste Luc Ferry en parle timidement.
http://cristos.over-blog.com/article-35088847.html


Gandhi :
« On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités. »

David Icke
As we treat animals, so we will treat people - the same lack of empathy and compassion is responsible for both' - "Comme nous traitons les animaux, nous traitons les gens - le même manque d'empathie et de compassion est responsable dans les deux cas".


Vidéo de L214: attention, images choquantes





 

Publié dans SIONISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article