Venezuela : Le Front National des Paysans apporte son soutien au Plan de Récupération des Terres

Publié le par BobGratton

Le Front national des agriculteurs et des Pêcheurs Simón Bolívar manifeste son soutien aux récentes mesures prises par le gouvernement révolutionnaire pour récupérer plus de 30 mille hectares de terres abandonnées, de même que l’intervention des grands domaines appartenant à Manuel Rosales, un fugitif de la justice vénézuélienne, Henry Lopez Sisco, proche collaborateur de Rosales et bourreau de la police politique d’avant la révolution, et à la famille Contreras Barboza, impliquée dans de nombreux assassinats de leaders paysans comme les Mora père et fils.

Lors d’une conférence de presse à la Plaza Bolivar de Caracas, le porte-parole de l’organisation paysanne Braulio Alvarez a déclaré que les travailleurs agricoles appuient ces décisions de l’État vénézuélien et l’imposition de la justice.

"Ceci est la réponse à 50 ans de mépris et de haine imposés par les classes dominantes et des secteurs tels que FEDENAGA et FEDECAMARAS (chambres des éleveurs et des entrepreneurs) qui aujourd’hui continuent à commettre des meurtres contre le mouvement paysan, dit-il.

Alvarez a qualifié ce moment historique de processus constituant qui bat son plein, qui a permis la libération de trois millions d’hectares de terres cultivables et plus de six millions si on considère le processus de production complet, ce qui a abouti au retour de plus de 200 mille familles dans les campagnes.

Il a rappelé que Noel Alvarez et Cipriano Heredia continuent à comploter et à organiser des assassinats comme en 2002, lorsqu’ils se mirent au service des putschistes Pedro Carmona Estanga et Jose Luis Betancourt. Les paysans bolivariens, a-t-il rappelé, exigent que la justice soit faite au sujet des 220 agriculteurs et des 177 dirigeants syndicaux assassinés par ces élites.

« Le mouvement paysan ouvre les portes de l’alliance nationale, de l’unité et de l’intégration, pour avancer dans la ligne du père de la patrie Simón Bolívar », objectif qu’expriment ces politiques en profondeur et ces lois novatrices qui secouent l’État bourgeois.

Source : larevolucionvive.org.ve

NDLR :
Ca, ce sont de vrais socialistes !
Pour le partage, rien à voir avec des "milliardaires socialistes" cosmopolites.
Nationalisme et socialisme en opposition au faux socialisme cosmopolite, tiens, ça me rappelle quelque chose !
 

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article