SPECTACLE DE L'HUMORISTE DIEUDONNE MAINTENU Communiqué de l'un des avocats de Dieudonné, Me John Bastardi Daumont

Publié le par BobGratton

"Cette décision préfectorale souille la liberté d’expression et la liberté du travail protégées par la Patrie des droits de l’homme. L’arrêté préfectoral est suspendu.
Dieudonné donnera son spectacle, et l’aurait donné quand même en désobéissance civile quelles que soient les menaces étatiques ou privées pesant sur cet artiste courageux.
Ce n’est pas le spectacle de Dieudonné qui constitue le trouble à l’ordre public.
Ce sont les menaces intolérables en France d’associations communautaires, dont le CRIF, la LICRA, et SOS Racisme qui motivaient cette décision préfectorale dont nous réclamerons l’annulation pure et simple. Les forces préfectorales de la République ne peuvent être le glaive de démarches privées liberticides.
"

John Bastardi Daumont
Référence : le blog de John Bastardi Daumont

NDLR :

RAPPEL DES FAITS :
Après la mascarade de Lyon pour interdire Dieudonné, les groupuscules sionistes tentent de faire interdire Dieudonné à Grenoble, pièce en deux actes :

ACTE 1 :

La préfecture de police de l’Isère avait pris un arrêté pour annuler le spectacle « Sandrine » de Dieudonné prévu le 25 octobre à l’espace Saint-Martin de Grenoble, cédant ainsi aux pressions des groupuscules communautaires sionistes comme l'indique la justification confuse de la préfecture :

« Les prises de positions extrêmement controversées de l'humoriste au cours de ces dernières années, qui ont amené le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme) et SOS-Racisme Grenoble-Isère à appeler les démocrates, élus et citoyens, à se mobiliser pour exprimer leur indignation et s'opposer au spectacle. Ce rassemblement significatif, confronté à de nombreux spectateurs, ne manquera pas de provoquer de graves troubles à l'ordre public ».

Ce communiqué nous dit trois choses :
1 - que les groupuscules sionistes ne veulent pas que Dieudonné fasse son spectacle,
2 - que par contre, les "nombreux spectateurs", le peuple, veut et plébiscite Dieudonné,
3 - que la préfecture de police prévoit de graves troubles à l'ordre public.

Le point 3 est surprenant :
Qu'est ce qui fait dire au préfet de police qu'il pourrait y avoir de graves troubles ?
Et si c'était tout de même le cas, qui serait susceptible de provoquer de tels troubles ?
Pas le public puisqu'il plébiscite Dieudonné qui fait salle comble à chaque fois.
Donc s'il y avait trouble, ça ne pourrait venir que des groupuscules sionistes qui sont les seuls à s'opposer à ce spectacle, et dans ce cas, le rôle des forces de police, payées par l'argent du peuple, serait de protéger la population en neutralisant ces groupuscules et non de pénaliser le peuple en le privant de son artiste préféré.

Mise à jour 27 oct 2009
Interview de Dieudonné à Lyon le 24 oct
Dans cette vidéo, en 7:04, on voit un groupuscule sioniste si l'on en croit le commentaire.
C'est certainement ce genre de "rassemblement significatif" qu'évoquent les institutions juives sionistes.

ACTE 2 :

Suite à cette interdiction dénoncée par l'ensemble de la presse libre,
la réplique de Dieudonné et de ses avocats ne s'est pas faite attendre: ils ont assigné le préfet pour « atteinte à la liberté d’expression ».

Et le tribunal administratif de Grenoble a suspendu l’arrêté du préfet de police.
Le juge des référés a notamment indiqué que cette interdiction constituait « une atteinte grave et illégale à une liberté fondamentale ».

« L’appel à se mobiliser de la Licra, du Crif et de SOS-racisme Grenoble-Isère ne caractérise pas en lui-même un risque de trouble sérieux à l’ordre public », a-t-il ajouté.

La messe est dite, ou version sioniste : les jeux sont faits, rien ne va plus !

Même "Le progrès" de Lyon dénonce la censure contre l'avis du peuple avec son titre :
Dieudonné indésirable à Lyon mais complet au Transbordeur

Extraits :
Dieudonné est, selon toutes les personnes interrogées, « le meilleur humoriste actuel en France ». « Celui qui fait rire », « celui qu'il faut aller voir avant de le critiquer ».


Certes, le progrès de Lyon se sent obligé d'insérer des petits rappels sionistes qui ne trompent désormais plus personne, car le changement est là : le peuple suit Dieudo, la justice suit Dieudo, les journaux suivent Dieudo...

Et en fait, ce n'est pas Dieudo que l'humanité suit, mais le message de liberté que porte Dieudo, celui du nègre des champs que nous sommes tous et qui ne pense qu'à une chose, fuir l'opression, fuir l'esclavage, et retrouver sa liberté. Comme disait JF Kennedy quelques jours avant d'être assassiné : "L'homme deviendra ce pour quoi il est né : libre et indépendant".
 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article