Polanski: l’ami de Frédéric Mitterrand ne veut pas prouver son innocence

Publié le par BobGratton

Source : fr.altermedia.info

L’avocat de Polanki vient de faire savoir que le cinéaste pédocriminel n’acceptera pas d’être extrader vers les Etats Unis.

L’avocat développe une argutie bien peu convaincante: “Nous soutenons que Roman Polanski a déjà purgé sa peine en se soumettant, dès 1978, à des tests psychologiques menés en milieu fermé durant quarante-deux jours. Par ailleurs, nous soulevons le problème de la prescription qui, s’il n’est pas abordé par la convention d’extradition liant la Suisse et les États-Unis, se pose indéniablement au regard des principes généraux du droit. Nous soutenons enfin que M. Polanski n’a pas fait l’objet d’un procès loyal à Los Angeles”

Pour ceux qui se sont engagés pour le défendre, cette position de fuite est un coup dur. Comment admettre qu’un innocent puisse refuser de présenter devant un tribunal d’un état démocratique pour être une fois pour toute lavé de toute accusation infamante.

Commentaire de Nelly sur le site altermedia :
Pour ceux qui defendent le delai de prescription, on se demande pourquoi il n’a pas ete respecté dans le cas de John Demjanjuk? Polanski est coupable, Demjanjuk est poursuivi sans preuves depuis plus de 30 ans.
http://www.americanfreepress.net/html/demjanjuk_fights_201.html


Source : fr.altermedia.info
 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article