Le H1N1 proviendrait d'une expérience en laboratoire par la compagnie produisant le Tamiflu

Publié le par BobGratton

Merci à Seb.

Source : ameriquebec.net - 26 nov 2009
Manipulations humaines et nouveau virus A H1N1
La souche H1N1 pourrait être le résultat d'expériences en laboratoire
Par Sylvain Racine

En mai 2009, Adrian Gibbs, un scientifique australien spécialiste de la grippe ayant travaillé sur le développement de l’antiviral Tamiflu, déclarait que, selon lui, le nouveau virus A H1N1 proviendrait en fait d’un laboratoire, c’est-à-dire que cette nouvelle grippe ne serait pas le résultat d’un développement naturel.

Dans l’un de mes récents articles, Vivons-nous dans un monde de savants fous?, je me questionnais sur la sécurité des laboratoires où l’on manipule des virus et autres pathogènes à haut risque.  Si vous avez lu cet article, vous ne devriez pas être trop étonnés  par ce que vous vous apprêtez à lire.

En mai 2009, Adrian Gibbs, un scientifique australien spécialiste de la grippe ayant entre autres choses travaillé sur le développement de l’antiviral Tamiflu, déclarait sur Bloomberg que, selon lui, le nouveau virus A H1N1 proviendrait en fait d’un laboratoire, c’est-à-dire que cette nouvelle grippe ne serait pas le résultat d’un développement naturel. Cette nouvelle n’a, vous vous en doutez bien, pas fait grand bruit dans nos médias de masse alors que la propagande de peur s’était déjà enclenchée et que le plus important à ce moment pour les pharmaceutiques était que l’Organisation mondiale de la santé  déclenche une pandémie de niveau 6.  Tout ce que j’ai pu trouvé en français sur cette affaire est ceci:

Selon un récent article (Bloomberg 12 mai 2009), peu publicisé, un éminent scientifique ayant participé au développement de Tamiflu indique qu’il est possible que la souche H1N1 « soit le résultat d’expériences en laboratoire ou de la production de vaccins ». Pour le professeur Adrian Gibbs de l’Australian National University (ANU), le virus, qui « s’est échappé d’un laboratoire », est le fruit d’une expérience en laboratoire par la compagnie produisant le Tamiflu.1

Ainsi, depuis le mois de mai 2009, ce fut le quasi-silence sur cette affaire. Toutefois, le 24 novembre 2009, la nouvelle revient, encore une fois dans Bloomberg. Le professeur Gibbs, après avoir longuement étudié et analysé le nouveau virus A H1N1, soutient que l’apparition de ce virus est fort probablement le fruit de manipulations humaines. En mai 2009, l’OMS avait balayé du revers de la main l’hypothèse du scientifique. De l’avis de Gibbs et son équipe, « il est important que la source de ce nouveau virus soit trouvée si nous voulons éviter de nouvelles pandémies futures plutôt que de seulement minimiser les conséquences une fois que les virus ont émergés. » Je vous invite fortement à lire l’article (en anglais) ici.

Lire la suite sur ameriquebec.net

Article(s) lié(s) :
Vivons-nous dans un monde de savants fous ?
Vidéo dans laquelle Baxter avoue son erreur d'avoir "laissé échappé" des virus (72 kg) !

 
NDLR :
A voir aussi : Le vrai CV de Roselyne Bachelot

Publié dans GRIPPE H1N1

Commenter cet article