La France supprimée de la liste des fournisseurs d'uranium enrichi à l'Iran

Publié le par BobGratton

Source : PressTV - 19 oct 2009
La France a été supprimée de la liste des fournisseurs potentiels d'uranium hautement enrichi à l'Iran, alors que des pourparlers sont en cours à Vienne entre Téhéran et trois puissances mondiales.

Press TV avait été informée précédemment par des sources proches de la réunion que l'Iran pourrait retirer la France de la liste des soumissionnaires du fait que Paris avait failli (échoué) à «délivrer ses matériaux nucléaires par le passé».

Le responsable de l'Agence Internationale de l'energie Atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei a ouvert la réunion, lundi, dans laquelle les délégations de Moscou, Paris, Téhéran et Washington et les experts de l'AIEA étaient présents pour discuter d'un accord pour fournir de l'uranium hautement enrichi pour un réacteur de recherche iranien.
L'envoyé iranien de AIEA, Ali-Asghar Soltaniyeh, sera à la tête de la délégation de Téhéran dans les négociations, qui devraient entrer dans le vif du sujet mardi.

Les pays occidentaux ont proposé que Téhéran échange son uranium faiblement enrichi avec de l'uranium hautement enrichi. Toutefois, l'Iran veut acheter directement de l'uranium hautement enrichi sans envoyer son propre uranium faiblement enrichi hors du pays.

La réunion de Vienne suit les accords entre l'Iran et le monde des six grandes puissances, le 1er Octobre, lorsque l'Iran a accepté de discuter de l'achat d'uranium hautement enrichi.
Mais l'Iran a averti que si les pourparlers de Vienne venaient à échouer, il opterait pour enrichir lui même l'uranium aux 20 pour cent dont il a besoin pour le réacteur de recherche Téhéran.

Traduction : BobGratton
Source : PressTV



NDLR :

La ficelle est grosse : les racketteurs cosmopolites proposent d'échanger l'uranium de l'iran contre... l'uranium de l'iran enrichi, en sachant que lorsqu'ils auront le monopole de la transformation (enrichissement), l'iran se verra retourner une partie de son uranium de plus en plus infime, et devra même payer et implorer en final !
Ce qui a de la valeur, c'est la matière première : l'uranium. Cet uranium vient aujourd'hui à manquer comme expliqué ci dessous. Le processus d'enrichissement est quant à lui bien maitrisé et inépuisable.

Issu du site edito-matieres-premieres.fr :
"...En 2008, nous vivions encore sur les stocks « stratégiques » d'uranium constitués durant la Guerre froide, et de la « civilisation » de matière fissile militaire.La demande d’« U » était de 66 500 tonnes en 2007. Les mines n’en fournissant que 60% ; 40% de la consommation dépend du déstockage.Les stocks d’uranium ne sont pas plus renouvelés que les stocks d’or des banques centrales. Ils sont aujourd’hui en voie d’épuisement. L’uranium « tout cuit » touche à sa fin..."

L'Iran posséde ses propres réserves de minerai d'uranium et est en train d'assister le Vénézuéla dans la recherche du minerai car Chavez affiche lui aussi une véritable politique de développement de l'énergie nucléaire.

L'objectif de l'Iran, du Vénézuéla et de tous les pays du monde non sionisé est clair : devenir autonomes !
Ils en ont assez de cette clique de pilleurs cosmopolites qui
d'un coté pousse  à la surconsommation et à l'abrutissement du Nord, et de l'autre à la surexploitation et à l'esclavage du sud, tout ceci au nom de leur névrose obsessionnelle de domination talmudique du monde.
 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article