Des rabbins éminents donnent la permission de tuer tous les non juifs qui menacent israel, même s'ils ne sont pas responsables

Publié le par BobGratton

Quelques semaines après l'arrestation de Yaakov Teitel, un Juif soupçonné de terrorisme, un rabbin installé en Cisjordanie a publié lundi un livre donnant la permission aux Juifs de tuer les Gentils (non-juifs) qui menacent Israël.

Le Rabbin Yitzhak Shapiro, qui dirige la yeshiva (école talmudique) Od Yosef Chai dans la colonie d' Yitzhar, écrit dans son livre "La Torah du Roi" que même des bébés et des enfants peuvent être tués s'ils constituent une menace pour la nation.

Shapiro base la plupart de ses enseignements sur des citations de la Bible, auxquelles il ajoute ses opinions et croyances.

"Il est licite de tuer les Justes parmi les Nations même s'ils ne sont pas responsables de la situation de menace", écrit-il, ajoutant : "Si nous tuons un Gentil qui a péché ou a violé un de nos 7 Commandements - car nous respectons nos Commandements - il n'y a aucun crime là-dedans".

Plusieurs rabbins éminents, dont Yithak Ginzburg and Yaakov Yosef, ont recommandé le livre à leurs étudiants et disciples.

Source : Haaretz
tlaxcala.es (anglais) : West Bank rabbi: Jews can kill Gentiles who threaten Israel
tlaxcala.es (français) : Un rabbin, colon en Cisjordanie, affirme qu'ils est "licite" de tuer...
 
NDLR :
En clair, ces rabbins "éminents" (est ce à dire "représentatifs" de la religion juive ?) confirment ce que nous avons tous vu, c'est à dire le massacre d'enfants et d'innocents à Gaza, au Liban, en Pologne, en Allemagne... tel que décrit dans l'ancien testament, comme le souligne Voltaire :

Si nous lisions l'histoire des Juifs écrite par un auteur d'une autre nation, nous aurions peine à croire qu'il y ait eu en effet un peuple fugitif d'Egypte qui soit venu par ordre exprès de Dieu immoler sept ou huit petites nations qu'il ne connaissait pas ; égorger sans miséricorde les femmes, les vieillards et les enfants à la mamelle, et ne réserver que les petites filles ; que ce peuple saint ait été puni de son Dieu quand il avait été assez criminel pour épargner un seul homme dévoué à l'anathème. Nous ne croirions pas qu'un peuple si abominable (les Juifs) eut pu exister sur la terre. Mais comme cette nation elle-même nous rapporte tous ses faits dans ses livres saints, il faut la croire.

* Essais sur les Mœurs, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 11, chap. Introduction:XXXVI-Des victimes humaines, p. 123

Publié dans SIONISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article