Bahrein : entretenir des discussions avec des représentants israéliens coûtera 3 à 5 ans de prison

Publié le par BobGratton

L'enclave juive israélienne est condamnée par le monde entier, tout comme le fut le régime judéo-bolchévique au fur et à mesure qu'on en découvrait les mensonges et les horreurs.
La même idéologie talmudique a donné naissance à ses deux régimes sanguinaires.
Les mémes causes produisant les mêmes effets, on retrouve dans les deux régimes cette obsession biblique de dominer, asservir, humilier et l'emploi systématique de la ruse et de la tromperie.

Quelle ironie de voir les médias juifs sionistes parler
du "mur de la honte" construit par leurs ainés !
Qui a créé ce mur sinon les judéo-bolchéviques ?
Qui a apporté le communisme et la terreur sinon les milices juives en 1917 ?
Et qui a lutté concrètement contre cette barbarie communiste en 39-45, nous sauvant très certainement du destin qu'on connu les millions de victimes des judéo-bolchéviques ?

Source : irna.ir - 07 nov 2009
La diplomatie du régime israélien essuie une série d’échec sans précédent


Extraits de l'article :

L'approbation par l'ONU des conclusions du rapport Goldstone, accusant le régime israélien de crimes de guerre lors de l’opération «Plomb Durci», menée par Tsahal dans la bande de Gaza en janvier 2009 est une victoire diplomatique pour les pays musulmans.

Après le revirement politique amorcé par la Turquie qui s'est rapprochée de la Syrie et de l'Iran, le parlement du Bahrein vient de voter l'interdiction de tout contact avec le régime israélien.
«Quiconque entretiendra des discussions avec des représentants israéliens sera condamné à une peine de prison de 3 à 5 ans» ont décidé les parlementaires.

Cette rupture fait déjà suite à celle de la Mauritanie le 16 janvier. L'un des rares pays de la Ligue arabe à avoir des relations officielles avec Israël avait décidé de rappeler son ambassadeur en Israël et de suspendre ses relations diplomatiques pour protester contre l'offensive israélienne à Gaza.
L'ambassade israélienne de Nouakchott a été fermée le 6 mars à la demande des autorités mauritaniennes.

En ce début d'année l'émir du Qatar a proposé aux pays arabes de reconsidérer leurs relations avec le régime israélien en raison de l'offensive militaire tragique de Gaza. Et, pour marquer sa désapprobation, il a décidé de créer un fonds de reconstruction du territoire palestinien en acceptant de verser la somme de 250 millions de dollars.

La situation avec l'Europe n'est pas meilleure puisque les alliés historiques se rebiffent aussi. La Suède et le régime israélien se sont trouvés au bord d'une rupture diplomatique en août 2009 lorsque le régime israélien a exigé que Stockholm condamne officiellement un article de presse dénonçant les politiques israéliennes. Dans cette ambiance tendue, le ministre des affaires étrangères suédois avait refusé de recevoir, le 25 septembre, son homologue israélien Avigdor Lieberman par ailleurs persona non grata en Europe occidentale.
(...)
"Le secrétaire général (de l'ONU) est consterné par les actions israéliennes continues à Jérusalem-Est occupé, y compris la démolition de bâtiments d'habitation palestiniens, l'expulsion de familles palestiniennes et l'insertion de colons israéliens dans les quartiers palestiniens", a déclaré M. Ban dans un communiqué publié par sa porte-parole...

Source : irna.ir

Publié dans SIONISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article