Après le "Négationnisme du 11 septembre", voici le "Négationnisme climatique" - gare aux versions officielles

Publié le par BobGratton

Cécile Duflot parle de "négationnisme climatique" sur Europe 1.
Devant Elkabach,
juif sioniste...
Si elle a voulu lui faire plaisir, c'est raté !

Négationnisme !
Attardons nous quelques instants pour voir ce qui se cache derrière ce mot terrible qui pointe son doigt accusateur vers celui qui nierait de façon obsessionnelle, comme tente de nous le faire croire le "isme" final.

Ce néologisme est revendiqué par Henry Rousso en 1987, dans son livre "Le syndrome de Vichy", et voici comment il s'en explique :
"...Il fallait donc distinguer ce qui me paraît être la démarche normale d'un historien - la remise en question permanente d'un certain nombre d'interprétations - de la négation pure et simple d'un certain nombre de faits établis...".
* La Justice et l'Histoire face au négationnisme - Janvier 2008

Décodons pas à pas :
Une "Interprétation" est le sens particulier qu'on donne à un ensemble d'éléments.

Des "Faits établis" sont toujours "établis" par quelqu'un. A une époque, "La terre plate" était un fait établi... par l'église. Il s'agit en réalité d'interprétations particulières que le pouvoir en place décréte comme "version officielle". Et lorsque qu'une version officielle ne supporte pas d'être remise en cause, on parle alors de dogme. Les "Faits établis" de Rousso ne sont donc rien d'autre qu'une "version officielle", ou des "interprétations officielles".

La "négation" est le fait de nier. La "négation de faits établis" est la "remise en question des faits établis", c'est à dire "la remise en question des interprétations officielles".

Voici ce que donne, une fois décodée et éclaicie, la phrase de Rousso :
"...Il fallait donc distinguer ce qui me paraît être la démarche normale d'un historien - la remise en question permanente d'un certain nombre d'interprétations - de la remise en question d'un certain nombre d'interprétations officielles..."

Ca valait vraiment le coup de faire une distinction !

Donc, ce qu'on comprend, c'est que :
NEGATIONNISME désigne un historien qui n'est pas d'accord avec la VERSION OFFICIELLE.

Et par extension :
NEGATIONNISME désigne la remise en question d'une VERSION OFFICIELLE.

Ce qui a donné :
"NEGATIONNISME climatique", "NEGATIONISME du 11 septembre"...

Vidéo europe1 - Négationnisme climatique

Publié dans SIONISME

Commenter cet article