Ali Larijani : l'Iran prendra de nouvelles dispositions si le groupe 5+1 ne met pas un terme aux politiques actuelles

Publié le par BobGratton

Source : irna.ir - Téhéran.Irna. 29 Nov. 2009
Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a averti que l'Iran prendra de nouvelles dispositions si les Etats-Unis et les autre pays du groupe 5+1 ne mettent pas un terme à leur politique stupide de «la carotte et du bâton ».

Le président du parlement iranien a tenu ses propos à l’ouverture de la session publique du parlement iranien dimanche matin.

L'Iran pourrait "sérieusement réduire sa coopération" avec l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), a averti dimanche le président du parlement iranien .

Ces déclarations font suite à l'adoption par l'agence onusienne d'une résolution condamnant Téhéran pour sa politique nucléaire.

Ali Larijani a affirmé devant le parlement que cette résolution, qui pourrait amener de nouvelles sanctions, constituait une "tricherie politique".

Ali Larijani a indiqué que l'Iran suivrait attentivement tous les actes de ces pays, "si l'Occident continue à faire pression sur nous, alors le parlement pourra revoir le niveau de coopération entre l'Iran et l'AIEA", a dit Ali Larijani aux députés du Majlis.

Le parlement iranien peut obliger le gouvernement à modifier ses rapports avec l'agence onusienne, comme cela avait été le cas en 2006 lorsque l'AIEA avait décidé de transmettre au Conseil de sécurité de l'Onu le dossier du nucléaire iranien.

Ali Asghar Soltanieh, représentant iranien auprès de l'AIEA, a jugé vendredi le texte "hâtif et infondé".

"La grande nation iranienne ne cédera jamais aux pressions et aux intimidations en ce qui concerne son droit inaliénable aux usages pacifiques de l'énergie nucléaire", a-t-il dit.

Source : irna.ir

 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article