Coopération militaire franco-israélienne alors que plusieurs officiers israéliens courent le risque d'être arrêtés en Europe

Publié le par BobGratton

Photo : le général juif israélien Gabi Ashkenazi
Source : jpost.com
Trouvé sur le blog de Paul Eric Blanrue
   
Le chef d'état-major Gabi Ashkenazi s'est envolé pour la France dimanche afin de rencontrer ses homologues américain, Michael Mullen, et français, Jean-Louis Georgelin.
Ashkenazi a rencontré Mullen, dimanche matin, en Normandie. Les deux hommes entretiennent d'étroites relations depuis la nomination d'Ashkenazi en 2007 et se téléphonent une fois par semaine.
Ce voyage en France intervient alors que plusieurs officiers israéliens courent le risque d'être arrêtés en Europe pour leur participation à des opérations militaires dans la bande de Gaza.
La semaine dernière, un groupe palestinien a déposé une requête devant un tribunal londonien visant à émettre un mandat d'arrêt contre le ministre de la défense Ehoud Barak, alors en visite dans la capitale anglaise.
A l'ordre du jour dimanche : l'Iran, la Syrie, le Hezbollah, l'exercice de défense américano-israélien "Juniper Cobra" prévu le mois prochain. Cet exercice comprendra le système anti-missile israélien "Arrow" ainsi que trois systèmes américains -THAAD, Aegis et PAC3. Tous se déploieront en Israël pendant toute la durée de l'exercice.
Le chef d'état-major israélien s'est ensuite rendu à Paris où il a rencontré Georgelin. Les deux généraux se sont entretenus à propos de la coopération militaire franco-israélienne, et de la situation libanaise. Notons que la France est une grande contributrice de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL).
Ils ont également évoqué les événements iraniens. Le mois dernier, le général français a affirmé que l'option militaire n'était pas une option viable pour empêcher l'Iran d'obtenir la force nucléaire. Il estime qu'une opération militaire est trop risquée : "C'est très difficile de planifier une opération militaire en Iran car nous ne sommes pas certains de pouvoir résoudre un problème en une seule fois, et si on échoue ce sera une catastrophe."
Ashkenazi a récemment dit à la radio que "la meilleure façon de lutter contre le nucléaire iranien consiste à imposer des sanctions". Mais, si elles échouent, Israël aura parfaitement le droit de se défendre avec tous les moyens nécessaires", a-t-il ajouté. "Le nucléaire iranien est une menace pour le monde entier."

Source : jpost.com
Trouvé sur le blog de Paul Eric Blanrue

Article(s) lié(s) :
israelvalley.com
lemonde.fr

NDLR :
S'il fallait une preuve de plus pour montrer que la France a été bradée au prix de gros à Israel...
"...Le nucléaire iranien est une menace pour le monde entier..."
Non, en fait, la vérité est plutôt que "le nucléaire israélien est une menace pour le monde entier".
Et en visionnant missing links, on se rend compte que israel tout court est une menace et une calamité pour le monde entier.
 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article