Jeudi 1 octobre 4 01 /10 /Oct 02:59

Par Ilia Kramnik, RIA Novosti - 30 sept 2009

De nouveaux tests de missiles effectués par l'Iran retiennent l'attention des médias du monde entier. Il est évident que la République Islamique poursuit de plus belle le perfectionnement de ses  missiles. Quelles sont donc les capacités actuelles des missiles iraniens?

Les exercices militaires du Corps des Gardiens de la Révolution islamique "Manoeuvres Grand prophète - IV" ont eu lieu les 27 et 28 septembre en Iran. Au cours de ces manoeuvres, des officiels ont annoncé les tests de certains modèles de missiles. Selon les médias iraniens, le premier jour, les militaires ont effectué les lancements de missiles balistiques de courte portée Fateh et Tondar et testé les systèmes de lancement de missiles multiples, le deuxième jour, ils ont testé leurs missiles balistiques les plus puissants Shahab-3 et Sejil.

Le missile Sejil suscite de nombreuses questions chez les experts. Nombre d'entre eux affirment qu'il n'existe pas de projet Sejil et que des missiles Shahab-2 et Shahab-3 sont périodiquement lancés, à des fins de désinformation, sous les noms de Sejil et de Sejil-2.

La portée du missile Shahab-3 lui permet d'atteindre des cibles en Israël, en Asie mineure, dans les Balkans et en Russie. Mais c'est certainement aujourd'hui le plus puissant missile de l'arsenal iranien.

Mais l'arsenal des missiles de la République Islamique d'Iran ne se borne pas, loin s'en faut, au Shahab-3. L'Iran dispose d'un arsenal important de missiles de courte portée (jusqu'à 300 km), guidés et non guidés, qui peuvent être utilisés pour atteindre des cibles dans les arrières de l'adversaire et sur le champ de bataille. Plusieurs missiles iraniens non guidés (roquettes) de portée de 30 à 40 km sont employés par les terroristes pour effectuer des tirs sur Israël à partir des territoires voisins.

Des missiles de portée de 300 km et plus sont développés en Iran en utilisant avant tout les technologies du vieux missile soviétique R-17 connu en Occident comme Scud. Des armes de ce type ont été achetées à un moment donné par l'Iran à la Libye et à la Corée du Nord. Les analogues coréens modernisés du R-17 ont servi de base aux projets technologiques dans le domaine de la construction de missiles balistiques iraniens de moyenne portée.

Le Corps des Gardiens de la Révolution islamique, armée idéologique de l'Iran, a reçu les premiers missiles balistiques en 1985 et, peu après, l'Iran a commencé à pilonner aux missiles des villes irakiennes en réponse aux actions analogues de l'Irak au cours de la guerre irano-irakienne. Les tirs les plus intenses de missiles Scud-B a eu lieu pendant 52 jours de 1988. Ensuite, cette période a été baptisée la "guerre des villes". L'Iran a lancé alors 77 missiles Scud-B contre Bagdad, Mossoul, Kirkuk et Tikrit.

Ensuite, l'Iran a développé, sur la base du Scud, les missiles Shahab-1 et Shahab-2 de portée de 350 et 750 km respectivement et abordé le développement du missile Shahab-3, dont la portée a dépassé 2000 km.

La fusée porteuse Saphir (ambassadeur) utilisée pour mette en orbite le premier satellite artificiel iranien de la terre Omid a été développée sur la base du missile Shahab-3. On estime que l'Iran développe un missile balistique intercontinental dans le cadre de ce projet.

Il faut dire qu'en développant ses missiles, l'Iran recourt souvent à l'assistance technologique étrangère, tout d'abord chinoise et nord-coréenne. En plus des technologies, la Chine fournit à l'Iran des produits finis, entre autres, des missiles CSS-8 (portée d'environ 180 km). Grâce à la Chine, l'Iran a enregistré des succès importants dans le perfectionnement de ses missiles. Ainsi, la portée du missile opérationnel tactique Nazeat-10 dont dispose le Corps des Gardiens de la Révolution islamique depuis 1996 a été augmentée jusqu'à 300 km (contre 163 autrefois). Le missile modernisé a été baptisé FATEX-110A.

Le programme balistique iranien a été l'une des principales raisons officielles du déploiement du système américain de défense antimissile (ABM). La réalité de la menace d'emploi par l'Iran de ses missiles et le niveau des forces et des moyens indispensable pour parer à une attaque éventuelle sont le sujet principal de la discussion menée depuis des années à propos de l'ABM.

Comme alternative à la troisième zone de positionnement du système d'ABM en Europe, dont le déploiement a été prévu par l'administration Bush, la Russie a maintes fois proposé d'étudier la variante de déploiement de missiles intercepteurs à proximité immédiate des frontières de l'Iran : en Turquie, au Koweït et, éventuellement, en Irak. Cela faciliterait considérablement l'interception des missiles lancés depuis le territoire de l'Iran et ne représenterait pas une menace pour le potentiel des missiles nucléaires de la Russie et pour l'équilibre mondial des forces nucléaires.

Il est à remarquer que la position des Etats-Unis sur la défense antimissile a changé ces derniers temps et l'administration du président Obama prévoit maintenant de déployer en Europe des missiles intercepteurs de stationnement maritime et terrestre qui sont capables de frapper les têtes des missiles de moyenne portée et qui ne représentent pas une menace pour les missiles balistiques intercontinentaux russes.

Cependant, la défense contre les missiles de moyenne portée suscite des préoccupations en Russie : compte tenu des changements éventuels dans la politique iranienne, il n'est pas exclu que les missiles iraniens représentent une menace pour notre pays. Cela étant, le renforcement des forces de la DCA russe et la coopération dans le cadre de l'édification d'un système de sécurité européen unique, y compris la défense antimissile, est probablement la seule issue raisonnable pour toutes les parties concernées.

Ce texte n'engage que la responsabilité de l'auteur.

 

Source : Ria Novosti

Publié dans : ACTUALITE - Communauté : antisioniste
Retour à l'accueil

Présentation

Soutenir le site

 
Vous aimez ce blog ?

 
Soutenez les Auteurs et Editeurs qui défendent notre liberté.

        OPÉRATION SHOAH PAR DONS


Articles sélectionnés

Que faire en cas de pandémie - Chlorure de magnésium, Nigari, posologie

H1n1 - explosif ! Vidéo interview du docteur marc vercoutère du 21 sept 2009 H1n1 - explosif ! Vidéo interview du docteur Marc Vercoutère du 21 sept 2009

L'argent dette de Paul Grignon - comment est créé l'argent dette

Le scandale de l'uranium appauvri par Vincent Reynouard (Vidéo)

Vidéo ARTE : un virus qui fait débat, le business du H1N1

Eric Zemmour sur France 2 : tous les historiens sont révisionistes Eric Zemmour sur France 2 : tous les historiens sont révisionistes

La dette publique, une affaire rentable - interview de André-Jacques Holbecq

Schlomo Sand : l'état d'israel est une résidence secondaire


Israel n'apprécie pas la série Turque "Ayrilik" qui décrit trop parfaitement la réalité palestinienne (extraits vidéo)

Histoires célèbres et controversées autour de l'holocauste

Le scandale de l'abattage rituel cacher (2éme article + reportage complet)


Les juifs de Staline et le génocide Ukrainien

Discours de Benjamin Freedman en 1961 sur le sionisme - les réelles origines des guerres mondiales

Les camps de la mort d'Eisenhover, le "terrible juif suédois"

Crimes et pitié de James Bacque, le sort des civils allemands sous l'occupation alliée, 1944-1950

Holocauste de Dresde, le sacrifice rituel de victimes consumées par le feu

Jesse Owens 1936 : Hitler ne m'a pas snobé. C'est Roosevelt qui m'a snobé.

Hitler voulait il la guerre ? par Pat Buchanan sur MSNBC


Missing links, le documentaire que reopen911 ne voulait pas relayer  Ajout lien de téléchargt qualité DVD.

Lindbergh et le Gal Patton ont tenté de sauver les civils allemands de la barbarie des juifs sionistes Eisenhower et Morgenthau


1000 citations de personnages illustres sur le judaisme

    >>> Mozaique des articles récents
 

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Wikio

http://www.wikio.com

Créer un Blog

LIVE TV ET SECTION VIDEO

Droits de reproduction

Section Vidéo

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés