Camps de concentration polonais: les prisonniers russes crevaient comme des mouches

Publié le par BobGratton

La guerre de la mémoire entre la Pologne et la Russie continue, après Kalyn, les camps du NKVD, voici les camps polonais. Décidemment, on en découvre des choses quand il n'y a pas de lois mémorielles.
A quand la suppression de la loi Gayssot ?

Source : Ria Novosti
28/ 09/ 2009
   
VARSOVIE, 28 septembre - RIA Novosti. Les soldats de l'Armée Rouge détenus dans les camps de concentration polonais en 1919-1921 crevaient comme des mouches, a affirmé lundi le magazine polonais influent Newsweek Polska dans l'article intitulé "L'enfer derrière les barbelés".

"Dans les camps de concentration polonais, les prisonniers de guerre soviétiques crevaient comme des mouches", lit-on dans l'article qui qualifie de "déshonneur" les conditions de détention des combattants de l'Armée Rouge.

Près de 110.000 soldats soviétiques ont été faits prisonniers suite à la défaite de l'armée de Mikhaïl Toukhatchevski aux abords de Varsovie. Ils ont été envoyés dans les camps de concentration créés à Brest, Lukow, Wadowice, Domb et Strzalkowo. Les détenus ont été torturés et laissés sans nourriture ni soins médicaux.

"L'hiver de 1920-1921 a été la période la plus dure dans leur vie: à cette époque, les morts se comptaient par milliers", constaté le Newsweek Polska.

Selon le magazine, de nombreux prisonniers ont été passés par les armes. Ainsi, près de 200 cosaques ont été massacrés à Mlawa et 18 autres à Wolyn.

Le périodique cite le journal intime de Kazimierz Switalski (secrétaire personnel du commandant en chef des troupes polonaises Jozef Pilsudski) qui évoque "l'extermination cruelle et impitoyable des prisonniers de guerre par nos soldats".

Ria Novosti

Publié dans HISTOIRE

Commenter cet article