Spéculation sur les personnes malades et âgées qui vendent leur assurance vie pour obtenir de l’argent comptant

Publié le par BobGratton

Source :Mondialisation.ca

14 sept 2009

Un article publié dans le New York Times de dimanche dernier décrit comment les banques d’investissement préparent des moyens leur permettant de spéculer sur la vie et la mort de personnes ayant souscrit une assurance-vie.

« Les banquiers projettent d’acheter des polices ‘life settlement’, des polices d’assurance-vie que des personnes malades et âgées vendent pour obtenir de l’argent comptant – 400.000 dollars pour une police d’un million, selon l’espérance de vie de la personne assurée », écrit la correspondante du Times, Jenny Anderson. « Puis elles projettent, pour parler dans le jargon de Wall Street, de ‘sécuriser’ ces polices, en les réunissant par centaines ou par milliers dans des obligations » qu’on vend ensuite aux investisseurs.

Les investisseurs continueront de payer les primes des assurances en question et toucheront la somme versée quand la personne meurt. « Plus le possesseur de la police meurt tôt, plus le bénéfice sera élevé». Dans l’exemple donné par l’article, si l’assurance-vie est à hauteur de un million de dollars, est vendue 400.000 dollars et si l’investisseur paye 100.000 dollars en primes avant que l’individu ne meure, le profit obtenu se montera à un demi-million de dollars.

Lire la suite sur Mondialisation.ca

 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article