Des nanoparticules ont été trouvées dans les vaccins H1N1

Publié le par BobGratton

Image : Bickel, dessinateur engagé

Des nanoparticules ont été trouvées dans les vaccins homologués par les autorités gouvernementales responsables de la vaccination contre le présumé virus H1N1 de la grippe porcine. Depuis plusieurs années, les fabricants de vaccins expérimentent l'utilisation de nanoparticules comme moyen de « booster la charge » vaccinale. Il s’avère à présent que des vaccins, dont l’usage est homologué en Allemagne et dans d'autres pays européens, contiennent des nanoparticules sous une forme qui attaquerait les cellules saines et pourrait être mortelle.

 

En 2007, des chercheurs de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont annoncé dans un article de la revue Nature Biotechnology la mise au point d’une « nanoparticule pouvant fournir des vaccins plus efficaces, avec moins d'effets secondaires et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles. » L'article se poursuit en décrivant les effets de leur percée : « Faisant à  peine 25 nanomètres, ces particules sont si minuscules que, une fois injectées, elles circulent à travers la matrice de la membrane extracellulaire, directement vers les ganglions lymphatiques. En quelques minutes, elles atteignent une concentration des milliers de fois plus grande que dans la membrane. La réponse immunitaire peut alors être extrêmement forte et efficace. » (1)

 

Il n'y a qu'un seul petit problème avec les vaccins contenant des nanoparticules, ils peuvent être mortels ou du moins provoquer de graves préjudices irréparables à la santé...

La suite sur le site Mondialisation.ca

Publié dans GRIPPE H1N1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article