Boycott d'israel : VEOLIA se retire du projet de tramway colonial de Jérusalem

Publié le par BobGratton

Image : www.inminds.co.uk adaptée par BobGratton
En début d'année, la multinationale française a perdu la gestion du métro de Stockholm, en Suède, un juteux contrat de 1,9 milliard d'euros,
qu'elle détenait jusque-là. Même si les élus assurent que leur décision est le produit de considérations commerciales, le travail de lobbying de l'ONG suédoise Diakonia a indéniablement pesé.
A la mi-mars, la ville de Sandwell, au Royaume-Uni (300 000 habitants) a éliminé Veolia d'un marché de collecte des ordures d'un montant de 1,6 milliard d'euros. Un mois plus tard, le conseil municipal de Galway, la troisième plus grosse ville d'Irlande, a recommandé de ne pas renouveler le contrat de distribution d'eau, propriété jusque-là de Veolia. Toujours en avril, à Bordeaux, la filiale transport de la compagnie française a perdu un marché de 750 millions d'euros.
Source :
Boycott Israël - Campagne BDS France

Soulignons aussi sur ce même site le boycott d'israel par la Norvège, ainsi que la lutte contre le projet agrexco de Georges Frèche consistant à faire d'israel le partenaire privilégié de la région Languedoc Roussillon. Quand on voit le comportement des juifs israéliens, on comprend qu'un projet de partenariat avec eux ne peut être qu'à sens unique, et est donc à fuir comme la peste.

Pour en revenir à VEOLIA, la presse juive sioniste annonce aujourd'hui son retrait du projet de tramway colonial d'israel.

IsraelValley (site juif sioniste) - 15 septembre 2009
ISRAËL FRANCE – EXCLUSIF : VÉOLIA pourrait vendre ses parts dans le tramway de Jérusalem à la compagnie israélienne d'autobus DAN.
La rumeur qui circule à Jérusalem se confirme : Véolia cherche à se retirer du chantier de construction du tramway de Jérusalem.
Aujourd’hui, on apprend que des négociations intensives ont lieu avec la compagnie israélienne de transports en commun Dan pour le rachat des parts de Véolia dans le consortium CityPass qui construit et exploitera le tramway.
A l’heure actuelle, le consortium franco-israélien CityPass est composé de six actionnaires: les israéliens Ashtrom (27,5%), Harel (20%), Polar (17,5%) et Israel Infrastructure Fund (10%), et les français Alstom (20%) et Véolia (5%).
Le PDG de la compagnie Dan, Rafi Shmouéli, a confirmé au quotidien Globes que Dan négociait bien avec Véolia le rachat de ses parts, mais il a refusé de préciser l’état d’avancement des négociations.
Dan est une des plus grosses coopératives d’autobus d’Israël; elle possède un réseau de 1.300 autobus qui circulent sur 130 lignes dans le centre du pays.—
Jacques Bendelac à Jérusalem
Source :
israelValley

Vidéo boycott de VEOLIA pour le contra de 750 millions d'euros de Bordeaux

Publié dans SIONISME

Commenter cet article