La vulgarité du budget de la présidence sioniste vue par les allemands

Publié le par BobGratton

Photo : Un des 30 "réfectoires" du Palais de l'Elysée

Sarkoland : Les dépenses somptuaires de l’Élysée

Source : nationpresse.info - 10 septembre 2009
Article du Bild Zeitung traduit de l’allemand

Toute la France est touchée par les mesures de récession. Vraiment toute la France ? Non, une personne ne joue pas le jeu : le Président Nicolas Sarkozy (54 ans).

Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy. Dans les 300 mètres carrés de l’appartement de fonction des Sarkozy les fleurs doivent être fraîches en permanence. Coût : 280.000 euros par an.

Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l’accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d’urgence.

Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d’euros) a été baptisé « Carla » du prénom de madame Sarkozy numéro 3.

Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne, etc.) : 1 million d’euros

Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d’Angleterre. Parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.

Les cuisiniers-chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l’Élysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.

Le président et son épouse peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

Indignation ? Protestations ? Pas du tout. En France, il semble être une affaire d’honneur que le Chef de l’État incarne la « Gloire de la nation« . Il est le successeur du Roi Soleil. Et c’est exactement comme tel qu’il vit. Les courbettes et la courtisanerie sont une exception française, le bas peuple gaulois ne protestera jamais devant les ors, il adore cette manière masochiste de se faire dilapider le porte-monnaie.

Il s’avère difficile de comprendre cette population d’outre-Rhin, râlant pour des futilités et applaudissant le racket.

Source : nationspresse.info


NDLR :
Bild Zeitung a certainement raison pour "ceux qui savent et qui profitent" : les initiés, le clan, la tribu.
Par contre, si cette vulgarité, ce bling bling de dépenses inutiles passait en boucle au TF1 de 20H devant des français qui essaient de joindre les 2 bouts, j'imagine que la cote de popularité de Sarkozy chuterait sérieusement. C'est donc un problème d'information, de presse, d'ou le travail de sape des sionistes pour faire diversion et censurer, et d'ou l'importance de conserver un internet libre, non censuré et non taxé.


Publié dans SIONISME

Commenter cet article