Gravure "authentique" de Hitler et Lenine jouant aux échecs avec Napoléon et Henri IV

Publié le par BobGratton

Cliquer sur l'image pour agrandir
Une fausse gravure parue dans le Daily Telegraph et Russia Today montrerait le "jeune" Adolf Hitler jouant aux échecs avec Lénine en exil à Vienne. Cette scène aurait été croquée par Emma Lowenstramm, juive, "future" professeur de dessin d’Hitler, et serait datée de 1909 et signée au dos par les deux hommes.

Mais contrairement à ceux qui espèrent tirer profit de cette gravure vendue aux enchères le 1er octobre avec un prix initial de  £40 000 (45 750 euros), excusez du peu, ET sachant qu'il existerait cinq copies (!), les experts, eux, doutent fortement de l'authenticité de cette gravure, comme par exemple l'historienne britannique Helen Rappaport, qui déclare qu'il s'agit tout simplement du fruit de l'imagination.

Sur cette gravure (voir photo), on distingue Lenine, à droite, sans calvitie alors qu'il était déjà chauve en 1909. Mais le vendeur prétend qu'il pouvait très bien porter une perruque ! Evidemment, sur les photos de l'époque il est chauve, mais là, pour 5 fois 45 750 euros, soit près de 230 000 euros (juste le prix initial, ça peut monter), Lénine peut bien faire l'effort de porte une perruque !

Quand à Hitler, censé être à gauche, c'est le Hitler des années 30 qui est croqué, on croit même distinguer une petite moustache sur la gravure. En 1909, il était beaucoup plus jeune, évidemment, voici pour comparaison, des photos d'Hitler prises plus de cinq ans après 1909, durant la première guerre mondiale (1914-1918) :
Photo Hitler jeune sur dailymail.co.uk
Photo hitler jeune sur wikimedia.org

Et voici un article en anglais décrivant le bobard :
http://www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=5737

L'objectif ?
L'argent d'une part, mais pas uniquement.
La plupart des idiots utiles vont s'empresser d'assimiler le nazisme au bolchévisme...
Ca ne vous rappelle rien ces amalgames ?
Sionisme, Nazisme, Bolchévisme... les amalgames des idiots utiles

Publié dans HISTOIRE

Commenter cet article