Bourg en Bresse : l'escroc se réfugie en israel

Publié le par BobGratton

Photo : montage BobGratton
Source : israelvalley

04 septembre 2009

IsraelValley a reçu depuis quelques jours de nombreuses informations sur des affaires dans lesquelles des escrocs se sont réfugiés en Israël.

Ce type d’affaires est très problématique car de temps à autres on retrouve des voleurs qui ont fait leur Alya (1) et laissent des casseroles derrière eux. Voilà la dernière :

Le Progrès (Copyrights) : “La mésaventure vécue par une habitante du Bugey relève sans doute d’une certaine naïveté et elle avait eu le tort de ne pas en parler autour d’elle. Mais c’est aussi le stratagème monté par l’escroc qui s’était avéré particulièrement efficace.

Au départ, cette épouse d’horticulteur avait reçu une proposition commerciale pour figurer dans un annuaire des régions sur Internet. Le tarif était normalement de 750 euros précisait l’annonce, mais était alors gratuit le temps d’une promotion.

Elle avait souscrit en toute bonne foi avant de recevoir finalement une facture de 750 euros plus la TVA. Refusant de payer, elle voit alors tomber dans sa boîte aux lettres des courriers au ton de plus en plus comminatoire puis des menaces de poursuite judiciaire par un soi-disant cabinet d’avocat belge. De nombreux coups de fil de l’escroc aussi pour faire pression sur elle. Et à chaque fois, la facture augmente des divers frais de procédure. L’addition sera salée au final. Et la malheureuse signera plusieurs chèques pour un total exorbitant de 40 992 euros !

Quand le pot aux roses a été découvert, l’escroc s’est réfugié en Israël où il sait qu’il ne peut pas être poursuivi.

Le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse n’a donc pu que le juger par défaut hier. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis et à rembourser sa victime”.

Toute l'histoire : http://www.leprogres.fr/fr/region/l-ain/ain/article/1933738,179/Menacee-par-un-escroc-elle-doit-payer-40-000-euros.html

Source de l'article : israelvalley


NDLR :

(1) Alya, loi du retour, ça fait partie du "package" de propagande sioniste sur le fameux "peuple juif" qui en réalité, nous le savons, n'existe pas. Un "juif", quelque soit sa nationalité, peut migrer en israel par une simple formalité consistant à démontrer sa judéité.
Question à 10 shekels : qui certifie la judéité ?
Réponse : les instances religieuses bien entendu, de même que pour une conversion.
On voit donc que "juif laic" est une tromperie puisque la judéité est validée par des instances religieuses.

Un juif "certifié" pourra
bénéficier du double passeport, et se servir d'israel comme d'une "résidence secondaire" comme dit Schlomo Sand. Quant à migrer définitivement en israel, c'est une autre histoire, les volontaires sont peu nombreux. Pourquoi le feraient ils ?

Par ailleurs, un escroc, s'il est juif, peut se servir d'israel comme base de son trafic, c'est le cas des trafics d'organes, de la traite des blanches... A ce propos, on pourra en profiter pour relire le passage de Mein Kampf sur le sionisme
qui dit en parlant du futur israel, je cite : "...elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués...".

Publié dans SIONISME

Commenter cet article