La guerre des Khazars contre les Vikings aura-t-elle lieu ?

Publié le par BobGratton

Source : tlaxcala.es
Auteur :  Ayman EL KAYMAN
Photo : Bataille entre Khazars et Vikings (Xème siècle ap. J-C)

C’est la question à un milliard de shekels (ou de couronnes) : Israël va-t-il déclarer la guerre à a Suède ? Les missiles à tête nucléaire hébreux ont-ils une portée suffisante pour atteindre Stockholm ou au moins Malmö ? Si Israël attaque la Suède, se rend-il compte qu’il verra se dresser contre lui des centaines de milliers de combattants vikings, de Reykjavik à Odense et de Kiruna à Trondheim ?

C’est que les Vikings, voyez-vous, sont des gens très susceptibles, au moins autant que les Khazars –ce que sont les Ashkénazes qui dirigent Israël, qui sont aussi peu sémites que la queue d’un crocodile. Et il ne fait pas bon leur marcher sur les sabots.

Cela fait longtemps que l’appareil sioniste a les Scandinaves dans le collimateur. À quoi cela est-il du ? Aux lointains souvenirs, inscrits dans les gènes, des affrontements entre Vikings et Khazars du côté de la Volga ? Pas tellement. Plutôt au fait que les Suédois et les Norvégiens ont depuis longtemps adopté une attitude plutôt correcte vis-à-vis de l’entreprise sioniste de colonisation, c’est-à-dire oscillant entre la perplexité et la critique. Ce qui a coûté la vie en 1948 au Comte Folke Bernadotte, assassiné par un commando sioniste, ce dont les Israéliens sont toujours fiers et célèbrent comme un haut fait d’armes. On a même vu l’assassin de l’envoyé spécial de l’ONU se pavaner dans un talk show de la télé israélienne quelques années avant sa mort, et raconter son sinistre méfait, sous les applaudissements et les rires du public enchanté. Et les Suédois, peuple comme institutions, n’ont jamais digéré cet assassinat.

Plus récemment, Tel Aviv avait fait jouer la grosse artillerie contre la ministre des Finances norvégienne, Kristin Halvorsen, qui avait eu le culot de dire dans une interview qu’elle boycottait les produits et services israéliens depuis longtemps. Les sionistes avait fait écrire par Con dolcezza alias Condoleeza Rice une lettre au Premier ministre norvégien pour lui demander de virer la belle Kristin de son gouvernement. Ce que notre bon Viking social-démocrate ne fit évidemment pas.

La suite sur tlaxcala.es


Article(s) lié(s) :

Traduction en français de l'article suédois du journaliste Donald BOSTRÖM
Palestine : "On pille les organes de nos fils"

”Maman n’a jamais cessé de souffrir et de se poser des questions” : visite à la famille de Bilal Ahmed Ghanem, tué par des soldats israéliens en mai 1992

Les détrousseurs de cadavres d’Israël
Indépendamment de l'article publié récemment par le journaliste suédois Donald Boström sur le meurtre de Palestiniens par les Israéliens pour prélever des organes à des fins de trafic , et indépendamment des cris d’orfraie hystériques et des dénégations israéliennes, je tiens à présenter à mes lecteurs ce que j'ai vu, entendu et observé au cours de mes 22 ans de travail de journaliste sous occupation militaires israélienne en Cisjordanie et à Gaza...
Lire la suite sur le site tlaxcala.es : les détrousseurs de cadavres d’Israël




Publié dans SIONISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article