Israel - déjà en 2002, un entrepôt de milliers d'organes illégalement prélevés

Publié le par BobGratton

On se souvient que l'ambassadrice de Suéde en israel s'était curieusement rangée du coté de l'état juif pour condamner le journal Suédois qui OSAIT dénoncer l'odieux trafic d'organe prélevés sur les victimes palestiniennes.

Cette prise de position reste inexpliquée, par contre, on sait, mais ce n'est qu'une coincidence n'est ce pas, que cette ambassadrice s'appele Elisabet Borsiin Bonnier, et qu'elle appartient à la famille juive Bonnier de Suède, famille originaire d'allemagne qui changea son nom Hirschel pour Bonnier, comme l'indique Wikipedia : http://de.wikipedia.org/wiki/Bonnier
La famille Bonnier serait bien implantée dans les medias finlandais puisqu'elle détiendrait directement 33% du média privé Alma Media, aussi détenu à 24% par TV4 et à 33% par Talentum Oy, eux même respectivement détenus par... la famille Bonnier à 23,4% et  33%...

Pour en revenir au trafic d'organe en israel, c'est loin d'être une nouveauté, comme l'indique cette publication de 2002 d'israel Faxx :
Publication: Israël Faxx
Date: Vendredi 4 Janvier 2002
www.allbusiness.com
Par IsraelNationalNews.com
Traduction BobGratton

Le Procureur général Elyakim Rubinstein a ordonné à la police d'ouvrir une enquête contre le professeur Yehuda Hiss, le doyen des médecins légistes de la nation, directeur de l'Institut de médecine légale d'Abou Kabir.
La liste des accusations contre Hiss est longue, allant de comportements inappropriés en tant que professionnel de la médecine, jusqu'à des actes criminels tels que la vente et transaction illégales d'organes et parties de corps humains, le prélèvement d'organes sur des personnes décédées sans autorisation, et le maquillage des prélèvements en dénaturant les organes des corps retournés.

Les allégations faites contre Hiss dans certains cas parlent de prélèvements d'organes sans autorisation, et de placement de rouleau de carton de papier toilette avec des tiges métalliques pour remplacer les organes prélevés et combler les vides, et ainsi masquer le vol.
Une perquisition ordonnée de l'institut a révélé le recèle d'un grand nombre d'organes pérélevés illégalement sur des corps.
Au cours des dernières années, les dirigeants de l'Institut semblent avoir donné des milliers d'organes pour la recherche sans permission, tout en maintenant un entrepôt d'organes à Abou Kabir.
Les organes appartenant à des soldats tués dans diverses circonstances ont été trouvés dans l'institut au cours d'une perquisition surprise cette semaine. Après consultation avec le chef de l'aumônerie, le général de brigade Rabbin Yisrael Weiss, il a été décidé que, de concert avec les familles endeuillées, les tombes seraient ouvertes et les organes enterré avec les restes de chacun des soldats impliqués.

Sources :

onnousprendpourdescons
allbusiness.com

Article(s) lié(s) :
Trafic d'organe israélien - dépecage des Palestiniens assassinés, prélèvement forcé sur des Moldaves...
Trafic d'organes palestiniens: "Israël" est le seul qui confisque les cadavres
L'armée des juifs israéliens volent les organes des palestiniens qu'ils ont massacrés
Roumanie : trafic d'ovules, des médecins israéliens visés
Trafic d'organes usa-israel-suisse : 40 élus et 5 rabbins arrétés
Rabbin épinglé faisait du trafic de reins
Solomon dwek : un homme d’affaires véreux

Publié dans SIONISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article