Medvedev d'accord avec Shimon Peres pour censurer l'histoire

Publié le par BobGratton

La Russie ne supportent pas que les Polonais ressortent l'histoire des judéobolchéviques et ses points culminants comme Katyn, ou que les ukrainiens aient de la mémoire et se souviennent avoir accueilli les allemands comme des libérateurs, ou que la Léthonie ait sa propre histoire et se souvienne aussi...

Quand aux sionistes, ils ne supportent pas que les historiens s'expriment sur leur holocauste sans lequel israel n'existerait pas. C'est pour ça qu'ils ont mis en place tout un arsenal juridique inquisitoire dans plusieurs pays sionisés, comme la loi Gayssot en France, qui pourchasse les historiens, politiciens, religieux comme Faurisson, Zundel, Reynouard, Monseigneur Williamson, Garaudy, Mahler, Lepen, Gollnish... la liste est de plus en plus longue, voir la vidéo au bas de l'article !


Alors, quand Medvedev rencontre Shimon Perez, qu'est ce qu'ils peuvent bien se raconter ?
Imaginons un peu :

Medvedev : je n'ai pas tellement aimé le film Katyn. On a l'impression que les bolchéviques ont été cruels et ont falsifié l'histoire pour faire porter perfidement la responsabilité de leurs crimes de guerre aux allemands.
Est il bon de laisser penser que les allemands ont été les victimes d'une falsification de l'histoire ?
Si j'avais eu comme vous un réseau sioniste capable d'interdire la diffusion de ce film mensonger en Europe, je n'aurai pas hésité une seconde...

Shimon Perez : oui, je vous comprends. J'ai ressenti la même indignation lors de la conférence organisée à Téhéran par Ahmadinejad, ou des révisionistes, des négationistes de notre holocauste ont pu s'exprimer librement, exposer des documents, pour faire croire que nous avons falsifié l'histoire et que les allemands sont victimes de notre falsification, un peu comme vous. Et si j'avais eu l'influence que vous avez auprès d'Ahmadinejad, j'aurais tout fait pour interdire cette conférence...

Medvedev : oui, je comprends, nous devons unir nos efforts pour interdire ces historiens falsificateurs de l'histoire qui nous traitent de politiciens falsificateurs...

Shimon Perez : exactement, et le plus simple, c'est de faire des lois qui interdisent de contester notre vérité qui est la seule réelle puisqu'elle est officielle.

Medvedev : j'y ai pensé, mais les gens se demandent pourquoi on aurait besoin d'une loi stalinienne pour prouver la réalité ?

Shimon Perez : mais à cause de l'antisémitisme qui ne cesse de monter depuis 200 000 ans...

Medvedev : euhhhhh, bon, on va faire une petite déclaration et je vais réfléchir... 200 000 ans vous dites ???


L'entente des politiciens

SOTCHI, 18 août -
RIA Novosti. Le président russe Dmitri Medvedev a qualifié de criminelle la tendance à glorifier le nazisme.


"Nos pays ont subi d'énormes pertes humaines pendant la Seconde guerre mondiale et nous devons entraver la tendance à déformer l'histoire réelle au profit de tel ou tel scénario politique", a déclaré mardi M. Medvedev à l'issue de négociations avec le président israélien Shimon Peres.

"Nous ne pouvons pas voir tranquillement certains Etats nier les affres de l'Holocauste ou remettre en cause la contribution décisive de l'Union soviétique à la victoire dans la Seconde guerre mondiale", a ajouté le président russe.


Source : Ria Novosti


Vidéo : Il y a de plus en plus de révisionistes à travers le monde.

 

 

Publié dans HISTOIRE

Commenter cet article