Les médias sionistes ont perdu leur monopole

Publié le par BobGratton

Les médias sionistes ne vendent plus.
Les gens ne sont pas idiots, pourquoi payer pour lire des bobards ?
Ils préfèrent s'informer sur Internet ou ils peuvent trouver du véritable contenu et partager leur point de vue sans être censurés.

Du coup, les médias sionistes ont perdu le monopole de l'information et par conséquent, la finance sioniste et ses politiciens ne maitrisent plus l'opinion publique.

Pour se réapproprier ce monopole, les politiciens tentent de faire passer des lois "hadopi" pour filtrer et censurer internet sous un tas de prétextes fallacieux, pédophilie, droits d'auteur...

Une autre façon de censurer sera certainement de rendre la diffusion couteuse et compliquée,  en créant une sorte d'isbn sur les blogs, un droit à la diffusion ou une licence... ce qui signerait l'arrêt de mort des blogs et de la liberté d'expression. On en reviendrait donc au monopole des groupes financiers Libération-Rothschild, Le monde-Gunzburg...

Pour l'instant on n'en est pas la, mais les quotidiens sionistes élaborent des plans pour l'Internet de demain.
 
 
Article de neteco.com

Toujours en quête d'un modèle rentable, la presse en ligne recycle ses idées. Les dirigeants du quotidien Libération

C'est « lors d'une réunion du Syndicat de la presse quotidienne nationale », écrit le quotidien économique Les Échos, que Laurent Joffrin et Nathalie Collin ont présenté leur projet. Il s'agirait de faire payer les fournisseurs d'accès à Internet pour une offre globale d'articles. Un système de rémunération par clics, durée de consultation et en fonction de la taille de la rédaction serait alors pris en compte.

La suite sur le site neteco.com

 

Publié dans SIONISME

Commenter cet article