Honduras : répressions et manifestations

Publié le par BobGratton


La famille du procureur général du Honduras violentée par la police
[Gregor Seither - IES News Service - 16/07/2009]
Libertesinternets (fr) - hondurassolidarity

Contrairement à ce qu'écrit Le Monde” ou le “New York Times”, le nouveau régime à Tegucigalpa n'est pas du tout en voie de “normalisation”.

La famille du procureur général du Honduras violentée par la police après qu’il ait critiqué le coup d’état sur la chaine de télévision CNN.

Peu de temps après que le procureur général hondurien Jari Dixon Herrera ait déclaré depuis Washington, devant les caméras de CNN et d’autres médias internationaux, que le coup d’état au Honduras était illégitime, la police hondurienne s’est rendue chez sa famille, a vandalisé sa maison, frappé sa mère et arrêté son frère.


La police a commencé par encercler la maison de Mme Herrera, dans la ville de Talanga, et d’en arroser la facade avec des rafales d’armes automatiques. Les agents ont ensuite défoncé la porte d’entrée et saccagé la maison. La mère de M. Herrera a été frappée puis violentée par les agents de police. Son frère a été également frappé puis emmené dans un véhicule de la police....
Lire la suite sur Libertesinternets


Manifestation du 5 juillet - 200 000 personnes
 

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article